Accueil MediaMed

OTORHINOLARYNGOLOGIE MediaMed Informations en otorhinolaryngologieINFORMATION PROFESSIONNELLE


SURVEILLANCE D'UN ENFANT PORTEUR DE YOYOS

DÉFINITION DE LA PATHOLOGIE ET GRANDS PRINCIPES DU TRAITEMENT

Les "yoyos", ou "diabolos", ou drains transtympaniques (DTT), sont mis en place chez un enfant porteur d'une otite séromuqueuse ou d'une otite chronique adhésive, pour :

  • aérer l'oreille et corriger le déficit auditif dû à la présence chronique de liquide séromuqueux dans la caisse du tympan ;
  • éviter la rétraction tympanique, qui risque d'entraîner des déficits auditifs graves et des complications (cholestéatome).

Il existe plusieurs types de drains : la plupart de ceux utilisés actuellement ne tombent pas spontanément et doivent être retirés par l'ORL.

ÉLÉMENTS DE SURVEILLANCE

  • Otoscopie (vérifier que les drains sont en place).
  • Audiométrie une ou deux fois par an (ORL).

LES COUPS DURS

  • L'infection sur drains, généralement à la suite d'un bain, se manifeste par une otorrhée purulente, fréquemment à pyocianique ;
  • le bouchon de cérumen, qui rend les DTT inefficaces.

LA BONNE ATTITUDE EN CAS DE COUP DUR

  • Infection : faire un prélèvement. Commencer par traiter comme une otite aigüe (amoxicilline) et ajouter une antibiothérapie locale non ototoxique (rifamycine). Envoyer rapidement à l'ORL pour contrôle (infections à pyocianique très fréquentes).
  • Bouchon : adresser à l'ORL.

LA PRÉVENTION

  • Infection : limiter la natation et surtout la plongée. Conseiller une protection (bouchon d'oreille - Ear putty, bonnet éventuel si l'enfant ne peut se passer de baignades).
  • Bouchon : contrôler fréquemment les tympans.

Source : Docteur C. Le Pajolec -  Le Quotidien du Médecin N° 4854
MAJ janvier 1998

RETOUR


    Les pages professionnelles  CC Pages Professionnelles

MediAnnonce - les annonces professionnelles MediAnnonce

© 2006 MediaMed - p1.1 240204